Moi c’est Julien, j’ai 24 ans, je travaille en Institut Médico Educatif auprès de jeunes porteurs de handicap. A côté de ça, Julien est le pilier (voir 2ème ligne) qui s’évertue à porter les couleurs des COC depuis de nombreuses saisons.

 

  • Julien Degueurce présenté par son coach Alex Develay ? 
AD : « Julien, c’est un peu mon fils du rugby, cela fait 9 ans que je l’entraine. C’est un leader de l’équipe, autant en dehors (des vestiaires au club house) que sur le terrain.

Lorsque que Bébert (Bertrand Vauchey) n’est pas dans le groupe, Ju devient le capitaine. Il est capable de rigoler avant le coup d’envoi, mais au moment « T », il devient le joueur puissant qui rassure et fait avancer sans arrêt le groupe.
Il est le premier a déconner aux entrainements avec Vincent Abbattista en attendant de savoir s’il sera titulaire dimanche alors qu’il sait qu’il jouera. »
 
  • Julien peux-tu nous raconter ton histoire avec le club ?
JD : « Je joue au club depuis tout petit (7ans), j’ai fait un an de foot à Montcenis mais je me suis rapidement rendu compte que ce n’était pas fait pour moi (trop de contact 🤣🤣🤣 )… ensuite je suis venu au rugby au Creusot et je suis resté, c’est mon club. »
Adrien Dubois : « C’est un imitateur hors paire, tout le monde en prend, des joueurs aux présidents passant par les coachs et même certaines personnalités. »

 

Matthieu Veray : « Alex est son père adoptif, à chaque soirée chez Alex, il a toujours dormi là bas, mais lui avait le droit au lit. »

  • En 3 mots comment te décrirais-tu ? 
JD : « Je dirais : »
  • jovial, pour ceux qui me connaissent, je pense pas qu’ils me contrediront, je suis quelqu’un qui aime la vie, la bonne humeur et la bonne ambiance
  • festif, nous faisons un sport noble et intense, c’est important de prendre du plaisir et de savoir rigoler parfois.
  • souriant, car la vie est belle et on a la chance d’avoir des personnes formidables et passionnées qui nous suivent tout au long de l’année donc le minimum est d’être toujours souriant et sympathique pour essayer de rendre ce qu’ils nous apportent.

 

  • Que penses-tu de ces 32eme de finale ?

JD : « Les phases finales, c’est une super aventure que j’ai connu il y a 5 ans avec la B quand j’étais junior. Ce sont des moments inoubliables, j’espère qu’on irait plus loin encore. Cette année nous avons un bon groupe avec un capitaine exemplaire et des anciens qui apportent beaucoup aux jeunes. C’est tout cet ensemble qui a fait la différence. »

 

  •  Un petit mot sur tes coachs Alex et de Cha ?

JD : « Alex c’est un mec en or, ceux qu’ils le côtoient confirmeront que c’est une personne souriante et investit. Il m’entraine depuis mes premières années cadets et il a suivi la bande de potes que nous étions. Beaucoup de mecs sont restés grâce à lui et nous espérons lui rendre ce qu’il nous a apporté pendant ces années lors de ces phases finales.


Pour Cha…, j’aimerais le cotoyer plus mais il ne veut toujours pas que je joue centre … à part cela c’est une superbe personne, il est vraiment complémentaire avec Alex.« 

 

 

  • Si tu dois passer une journée avec la personne de ton choix, qui choisis tu?

 

JD : « Si je devais passer une journée avec quelqu’un ça serait François Damiens car il est très drôle. »

 

 

  •  Si tu avais un super pouvoir tu aimerais avoir lequel ?

 

 

JD : « Celui de mettre des Happy Hours plus souvent au mille club… »

 

 

 

Pour conclure, Julien est un pur produit creusotin, il fait parti de cette nouvelle génération que tout le monde attend de voir à 15h au Parc des Sports. L’ensemble de ces proches nous dirons que cette une force de la nature dotée d’un coeur se demandant comment il tient dans le bonhomme.

 

Article Raphaël Bourillot

Photos Alain Veray

 

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Un 2ème challenge de suite pour l’EDR
Article suivant
Un entrainement Oyo’sphère au Parc des Sports