De bon augure pour l’avenir

En décembre, certains joueurs U14 ont eu l’opportunité de participer à un match de pré-sélections à Mâcon. 5 joueurs de notre entente avaient été repérés lors des CPS ou durant le début de championnat. A la suite de cette rencontre, les CTR (Cadre Technique Régional) ont retenu 2 de nos joueurs pour participer à un tournoi départemental avec la sélection de Saône et Loire à Dijon. Ils ont rencontrés la sélection de la Nièvre et celle la Franche-Conté qui plus est ils ont gagné leurs deux rencontres.

 

Petite présentation de nos 2 jeunes :

  • Pierre MARTIN 

Pierre est un « petit » homme avec un physique exceptionnel (environ 1,80m et 95 kg), il fait parti des jeunes dont c’est un plaisir à entrainer, il est rarement absent, il est d’une politesse exemplaire, il vient pour progresser…. un jeune que tout entraineur a envie d’avoir

En discutant avec son papa, il nous disait : « un jour il m’a demandé avec ces copains s’il pouvait jouer dans le jardin derrière la maison,… ils m’ont ravagés le pré en faisant tourner le pneu durant toute l’après-midi ». Il fait parti de ces « rares » jeunes qui préfèrent s’amuser en extérieur plutôt que devant la télé, les consoles ou le portable .

Ce week-end, il a évolué au poste de 1ère ligne avec la sélection, avec MAC XV, il peut jouer piliers, 2ème ligne à voir en fonction de son évolution s’il pourra jouer 8.

 

  • Antoine GRAS 

Antoine fait parti de ces joueurs athlétique environ (1,75m et 70kg), il a un physique de sportif, il est capable de courir s’en s’arrêter, défenseur exceptionnel. Il peut passer son match a distribuer des tampons a tour de bras.

Il a déjà sauté une classe à l’école, il souhaiterai intégré une école qui pourrait être en relation avec le rugby (sport-étude). Son niveau de compréhension du jeu est et sera une de ces qualités principales.

Avec la sélection, il a joué au poste de 3ème ligne aile et deuxième ligne, l’évolution de sa morphologie l’orientera surement sur un poste de 4 ou 7 voir au centre.

 

De toute façon, ces 2 joueurs mais aussi de nombreux autres joueurs de cette équipe U14, sont des potentiels prometteurs pour le devenir du rugby français.

Les éducateurs équipés contre la pluie

Les éducateurs de l’école de rugby et les entraineurs du pôle jeune ont reçu pour ce début d’année leur nouvelle parka avec les nouveaux logos de cette saison.

 

L’ entente SMC (St-Firmin, Monchanin et Le Creusot) pour l’école de rugby (U6, U8, U10 et U12)

 

 

 

L’entente MACD XV (Montchanin, Autun, Le Creusot, St-Firmin et Digoin) pour le pôle jeune (U14, U16 et U18)

 

 

 

 

 

Encore un énorme merci à notre fidèle partenaire : Intersport qui nous a payé une partie du prix des parkas

 

 

 

Le Creusot terrasse magistralement le leader Beaune

Les Creusotins ont sorti leur match référence. Leur victoire face au leader Beaunois ne doit rien à personne.

Elle est le fruit de leur courage, de leur audace et de leur abnégation. Le Parc des Sports a vibré…

Et de cinq ! Mais oui et de cinq.

Pour la cinquième fois consécutive le Club Olympique Creusot Bourgogne a battu Beaune.
La saison dernière c’était à la faveur d’un éclair de Bourillot à l’aller et d’un scénario incroyable au retour.

Ce dimanche, la victoire décrochée a encore plus de relief.

Car elle a été obtenue face au leader de la poule, face à des Beaunois parfois arrogants, condescendants comme souvent, et qui ont cru le match gagné quand ils se sont retrouvés à 15 contre 14 à la 26e minute, en première période quand Toti a été très sévèrement expulsé.

Sévèrement parce que le 3ème ligne centre «bleu et rouge» n’avait pas résisté à répliquer à une vilaine cravate de Chazlat sur Bourillot.
Un jaune pour Toti et l’ailier beaunois aurait sans doute été plus logique, mais l’arbitre sortit un seul rouge et contre le Creusotin.

Forcément, dans les rangs des supporters, on se disait que ça serait compliqué.
Mais impossible n’est pas creusotin.
Et si le COCB se retrouva mené 14-3 puis 14-6 à la mi-temps, les «bleu et rouge» se révoltèrent au retour des vestiaires.

Les Beaunois pétèrent les plombs à l’image de leur ailier Lanny auteur d’un vilain coup sur Labrosse et qui hérita lui aussi d’un rouge…
Enfin pas immédiatement, car l’arbitre avait oublié ses cartons aux vestiaires et c’est le délégué qui s’en alla les chercher !

Quoi qu’il en soit le COCB en profita donc pour revenir à un point, avant que Catinot signe la pénalité du 19-17.
Les Beaunois crurent alors en leur bonne étoile quand dans le prolongement du renvoi, et une balle récupérée par Herbin, ils interceptèrent le cuir sur Vialay pour l’essai du 24-19.
Ils croyaient que c’était l’essai de la victoire.

Il restait un gros quart d’heure à jouer et ce fût un quart d’heure de folie.

Le Parc des Sports vibra alors comme à ses plus grandes heures quand à l’approche de la 69e minute, celle du plaisir, Catinot trouva une touche de fou de près de 50 mètres à quelques pas de la ligne.
Les Beaunois ratèrent leur lancer, Moreau récupéra le cuir et rageusement inscrivit l’essai de la victoire.
Un essai en forme de réhabilitation avec Le Creusot, après l’épisode de l’élection du Président de la Ligue.
Mais un essai qui valait de l’or, que Catinot transforma comme à la parade.

Derrière, le COCB aurait pu creuser l’écart par Bourillot qui manqua deux fois la cible sur pénalité et par Catinot qui trouva le poteau (77e) sur une tentative de drop.

Le COCB qui fit l’erreur de taper en touche à la 81e en croyant avoir gagné.
Mais heureusement il ne perdit pas la balle.
Les joueurs, les supporters, pouvaient crier, chanter, leur joie et leur plaisir.

Les Beaunois pouvaient rentrer tête basse. Leur bête noire avait été fidèle à sa réputation.

Photos et Rédaction Alain BOLLERY

Film du match


1ère : Faute creusotine sur le coup d’envoi. L’ouvreur de Beaune rate la cible.
6ème : Beaune recule et écroule en sortie de touche.
10ème : Beaune recule et perd la balle sur la pression, Catinot rate le drop de peu. L’arbitre revient à la mêlée, le ballon sort proprement, Catinot ajuste le drop (3-0)
12ème : Cartons jaunes à Dichant pour Le Creusot et à Penitito pour Beaune, après quelques coups…
15ème : Sur la pénal’touche qui suit, Beaune inscrit un essai collectif, transformé par Fouris (3-7)
22ème : Mêlée écroulée, pénalité ratée pour Beaune.
26ème : Carton rouge à Toti pour avoir répondu à une cravate de Chazlat sur Bourillot.
36ème : Ballon bêtement perdu par Le Creusot. Le centre Marot va sous les poteaux. Fouris transforme (3-14)
39ème : Herbin tente de percer, faute de Beaune. Catinot passe pénalité (6-14).
42ème : Mauvaise relance de Beaune, Bourillot ajuste un drop comme à la parade (9-14)
45ème : Pénalité + 10 pour Beaune, après un-avant beaunois non sifflé. Fouris la passe (9-17)
48ème : Coup de pied de Lanny sur Labrosse. Carton rouge à Lanny après quelques minutes de confusion voyant le directeur de match aller chercher les cartons oubliés aux vestiaires.
52ème : Le Creusot prend la pénal’touche, et la meute emmène Mike derrière la ligne. Catinot transforme (16-17).
59ème : Catinot rate une pénalité de 40 mètres en face.
61ème : Carton jaune au talonneur de Beaune Fourot pour brutalités enfin sanctionnées. Catinot ajuste (19-17).
63ème : Sur le renvoi, Herbin récupère le cuir, donne à Vialay qui se fait contrer par Marot pour un essai transformé par Fouris (19-24).
68ème : Catinot trouve une touche de 50 mètres. Mauvais lancer de Beaune, Moreau récupère et s’arrache pour plonger derrière la ligne. Catinot transforme (26-24)
72ème : Bourillot rate une pénalité de 45 mètres.
75ème : Le COCB prend une pénal’touche après avoir bien progressé.
77ème : Dans la foulée, Catinot tente un drop renvoyé par le poteau.
79ème : Faute de Beaune qui est à la rue. Le Creusot tape en touche.